26 avril 2007

Travailler plus Travailler moins?

Faut-il travailler plus ou faut-il travailler moins pour résorber le chômage ? Un clivage interessant à creuser sur le fond.

Il y a maintenant longtemps, on nous avait proposé les 35h. J’avais trouvé l’idée originale intéressante. A l’époque j’étais cadre dans l’informatique, c’était la bulle Internet tout était beau. Bon pour être honnête au début j’étais circonspect « on est déjà pas aux 39h, alors les 35... »

Mais bon avec les RTT ça « faisait sens » comme disent les anglais. Après tout, avec mon coté fourmis, j’avais de l’argent et pas trop de temps pour le dépenser.

Et tout ça c’est mis en place tranquillement, évidement avec un marché de l’emploi aussi tendu, impossible de faire un quelconque gel des salaires. Du temps, de l’argent que demande le peuple ? Le patronat est un peu plus réactionnaire que ce à quoi je m’attendais. Je me disais que nos gouvernants étaient des gens raisonnables et intelligents et que s’ils proposaient cela c’est que c’était raisonnable.

 

Et puis les choses on changé, l’éclatement de la bulle, puis le 11 septembre 2001. Certes une certaine modération des salaires s’annonçait, mais quel importance, je n’étais pas au SMIC, je n’allais pas faire la fine bouche. Et finalement, les élections présidentielles arrivaient, je me préparais tranquillement à votre pour Jospin, pas à l’aveugle, j’avais même acheté son livre, et je ressentait en lui une certaine honnêteté politique. La campagne ne m’a d’ailleurs pas fait changer d’avis, par contre j’ai découvert l’effet des 35h sur les hôpitaux, des ouvriers mécontents, ils voulaient les sous pas le temps libre. Pis il y eu le 21 avril, qui fut un choc, un désespoir, et le renoncement de Jospin alors que j’attendais la relance pour la revanche législative.

Et depuis 5ans de réflexion ? Pourquoi y a-t-il du chômage ? Quel est l’engrenage qui manque pour que les emplois se créent ? Les 35h ont-ils un coûts ? Qui le paye ?

Et des débuts de réponse, mes réponses.

Diminuer le temps de travail ça a évidemment un coût. Quand la croissance est forte, quand les gains de productivité sont important c’est partager le gâteau de la croissance sous forme de temps plutôt que sous forme d’argent. C’est un peu moins d’augmentation pour un peu plus de temps.

Quand la croissance est molle, qu’il n’y a pas vraiment de gâteau à se partager, c’est sacrifier des augmentations futures dérisoires pour du temps en plus, c’est baisser son pouvoir d’achat. Cela le partage-t-il ? Peut-être dans une certaine mesure. Mais il faudra peut-être un jour accepter que les 35h ont été en partie à l’oeuvre dans l’érosion du pouvoir d’achat (avec d’autres choses comme l’augmentation de l’immobilier)

Pourquoi y-a-t-il du chômage ? Si vous êtes paysan au moyen-âge, ce qu’il vous faut c’est un champs, c’est à dire du capital à investir. Notre système est-il en manque de capital ? Suffirait-il de jeter de l’argent et d’investir pour résorber le chômage ? Dans quoi ? Des Autoroutes ? Je n’y crois pas des capitaux il y en a beaucoup. Comment donc se créer les emplois ? Quelqu’un quelque part dans une entreprise lance un projet le vend, le fait grandir et un jour ce projet créera des emplois pour d’autres. Qui est ce quelqu’un ? Je n’ai pas la naïveté de croire que ce sont les chefs d’entreprises, en tout cas pas seulement eux. Les cadres ? Probablement en grande partie.  Mais qu’a-t-on fait avec les 35h ? on a mis les cadres en vacances ! Que devient le projet du cadre pendant ses RTT ? Il attend, il dort. Avant les cadres avaient un deal; vous êtes bien payés mais vous bossez sans compter. Maintenant ils comptent leurs RTT et en plus ils vont dépenser en Tunisie ou au Maroc.

J’ai une image simple voire simpliste. Prenez Johnny ou votre chanteur préféré. Il fait une tournée, tout les soirs il joue. Si vous dites que l’éclairagiste doit travailler moins, on doit pouvoir trouver un autre éclairagiste, mais si vous dites au chanteur de faire moins de concerts, ça ne va pas créer un nouvel emploi de chanteur, ça mettra juste toutes les autres personnes qui en dépendent au chômage. Le spectateur verra aussi son niveau de vie baisser vu qu’il devra acheter autre chose qui lui plait moins, et peut-être même un truc importé.

J’en arrive à une conviction suivante ; non le chômeur n’est pas responsable de son chômage, on ne peut demander à une secrétaire de créer son propre emploi. Par contre il existe des personnes qui sont le chemin critique de l’économie, si elles travaillent plus alors le chômage diminuera. Ces personnes là, ont la responsabilité collective de créer de l’emploi, ces personnes là doivent être payer en argent plus qu’en temps libre pour le bien de tous les autres. Qui sont ces personnes ? Pas une classe de dominants, pas juste des entrepreneurs ambitieux, mais plutôt des chercheurs, des ingénieurs, ou aussi des ouvriers dans des métiers où il y a pénurie, comme le bâtiment. Si les bâtiments mettent plus de temps à se construire, si les délais pour faire des travaux sont plus long par manque d’ouvriers, alors d’autres projets sont ralentis, la croissance est ralentie, l’embauche est ralentie.

Et c’est pourquoi, aujourd’hui après avoir regardé Ségolène Royal avec curiosité et intérêt après avoir regretté que DSK ne soit pas candidat, je regarde avec un intérêt le programme de Sarkozy. Parce que pour moi « permettre de travailler plus pour gagner plus » ce n’est pas juste une concession au grand patronat. Non, c’est dire à ces français qui vont créer l’emploi des autres « on compte sur vous et on va vous payer ». Je ne crois pas à la promesse du libre choix des heures supplémentaire, mais je crois que ceux à qui on va le proposer sont ceux qui, aujourd’hui, par leur travail vont créer celui des autres.

Il y a des gens qui peuvent travailler 35h, mais il y en a d’autres, s’ils pouvaient bosser deux fois plus, même payés 3 ou 4 fois plus, la France y gagnerait. Même l’immigration choisie qui est une immigration de travail, bien choisie dans les bons secteurs, peut huiler l’économie et créer de l’emploi ailleurs dans d’autres métiers pour les Français. Aujourd’hui je suis fortement tenté par un vote Sarkozy, ou Bayrou, et en 2012 je reviendrais peut-être vers un vote pour un PS refondé sur une vraie social-démocratie, pour réparer les quelques excès du sieur Sarkozy.



Posté par etarcomed à 07:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Travailler plus Travailler moins?

    "Il y a des gens qui peuvent travailler 35h, mais il y en a d’autres, s’ils pouvaient bosser deux fois plus"

    pourquoi laisser travailler 2 fois plus une personne alors que l'on pourrait créer un 2ème poste ?

    Posté par maya, 02 mai 2007 à 00:12 | | Répondre
  • Simplement car les gens ne sont pas de simple ressources humaines interchangeables. Certains sont difficilement remplaçables. Pour certains métiers et certains cas le travail est difficile à partager.

    Il est des cas où simplement on ne peut pas recruter. Et dans ce cas tout l'entreprise attendra la personne en question. Les clients aussi potentiellement, et donc les recrutements futurs.

    Posté par etarcomed, 03 mai 2007 à 15:09 | | Répondre
  • Certains sont difficilement remplaçables

    donc l'entreprise repose parfois sur les compétences d'une seule personne... et face à certains imprévus de la vie que fait-on ? j'ai du mal à le croire...
    nul n'est irremplacable... Si l'on peut prévoir autant d'heures supplémentaires et de façon régulière oui on peut créer un second poste. Donnez-moi un exemple concret, il y a peut-être quelques détails qui m'échappent

    Posté par maya, 09 mai 2007 à 14:32 | | Répondre
Nouveau commentaire